Chers parents,

Nous vous proposons un compte rendu du groupe de travail réuni le 11 décembre 2017.

En annexe, vous trouverez le compte rendu du Dasen, M Destres.

 

Compte rendu du groupe de travail réduit du 11 décembre 2017

Madame Galera, principale du collège Coysevox, ouvre la séance et passe la parole à Monsieur Destres, Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN).

Monsieur Destres propose de travailler en sous groupe sur les deux questions qu’il a mis à l’ordre du jour.

Un premier sous groupe piloté par M.Destres et M. Boukhelifa pour réfléchir à la communication autour du projet de secteur bi-collège et entre les acteurs même du projet (les membres du comité de suivi).

Un second sous groupe dit “tableau de bord“ piloté par Julien Grenet et Mme Galera pour réfléchir aux questions relatives à l’évaluation, ou la mesure dans le temps des effets produit par la montée alternée.

Il propose ensuite de prendre 15 minutes pour écouter les uns et les autres sur la question de la seconde phase de la mise en place de la montée alternée.  Après quoi il en rendra compte au Recteur qui devra prendre sa décision avant la fin du mois de janvier.

Nous lui faisons alors clairement entendre que 15 minutes pour aborder la seule question que tout le monde a à l’esprit est notoirement insuffisant. Il concède que nous pourrons prendre le temps nécessaire pour nous exprimer mais il ne souhaite pas que nous nous étendions “inutilement“ sur le sujet, dont les arguments d’un côté comme de l’autre sont, dit-il, déjà  bien connus de tous.

 

Compte rendu du groupe “Communication“

Les représentants de l’Union Locale FCPE nous informent qu’ils organisent une réunion d’information à destination de tous les parents d’élèves du 18ème arrondissement. Réunion autour des questions de mixité sociale et scolaire.

Des représentants des parents d’élèves des secteurs Berlioz / Coysevox et  Marie Curie / Gérard Philipe seront invités pour témoigner des expériences menées dans leurs secteurs.  Cette réunion aura lieu le 27 janvier prochain à la mairie du 18ème.

Un “Recto-Verso“ à destination des familles (écoles élémentaires et collèges) sera rédigé d’ici le prochain Comité de Suivi qui aura lieu le 23 janvier prochain. Ce document devra rendre lisible et clair pour tous, les enjeux et les modalités de la scolarité suivant le modèle de la montée alternée dans le secteur bi-collèges Coysevox / Berlioz. Il devra être accessible au plus grand nombre. M. Boukhelifa dirigera la rédaction de ce document. Document qui pourra également se transformer en Power Point pour être utilisable en réunion publique.

Des réunions d’information à destination de toutes les familles (pas uniquement les CM2) devront être organisées dans les écoles élémentaires du secteur élargi. Elle se tiendront sous la responsabilité des IEN (Inspecteurs de l’Education Nationale) et des chefs d’établissements.

Une Communication directe à destination des écoliers et des collégiens est également envisagée.

La lettre d’information publiée par la Mairie du 18ème pourrait également servir de support pour médiatiser des questions relatives à la scolarité dans les secteurs bi-collèges.

Enfin, le DASEN s’engage à ce que le rectorat communique dorénavant directement avec chacun des membres du Comité de Suivi.

 

Compte rendu du groupe “Tableau de Bord“

Les participants conviennent que le projet doit être suivi à travers trois objectifs :

- Mixité sociale

- Réussite scolaire

- Climat scolaire

 

Mixité sociale

Les indicateurs du bilan de rentrée présentés par J. GRENET seront mesurés chaque année.

Ces indicateurs permettront de comparer la population des collèges à la population du secteur en terme de mixité, ainsi que de mesurer l'évitement à l'entrée en 6ème et la fuite en cours de scolarité.

Le critère social retenu reste la PCS (nomenclature INSEE de 1982), donnée fiable qui permet d'identifier quatre catégories A, B, C et D. Les taux de boursiers et les tarifs de cantine ne sont pas retenus car trop dépendants de la politique des collèges (dépôts de dossiers plus ou moins accompagnés, etc.) et peu comparables d'un établissement à l'autre.

 

Réussite scolaire

A ce stade, le seul indicateur existant avec un historique est le taux de réussite au DNB (Diplôme National du Brevet).

De manière à avoir un suivi plus fréquent de la réussite, le niveau des élèves pour chaque niveau sera évalué chaque début d'année, en français et en mathématiques, sur la base d'épreuves de la DEPP (Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance - ministère de l'Education Nationale). La correction de ces évaluations sera externalisée de manière à éviter les soupçons de partialité.

A noter que ces évaluations pourront avoir valeur de diagnostic pour les équipes enseignantes.

Par ailleurs, du fait de problèmes techniques, les évaluations nationales de 6ème, réalisées pour la première fois cette année ne sont pas utilisables.

Pour garantir la pertinence de la comparaison d'une année à l'autre, le suivi ne sera pas réalisé en termes de résultats bruts, mais en termes de percentiles, c'est-à-dire sur le rang obtenu dans le classement, sur l'ensemble de l'académie. Ainsi, le suivi ne sera pas perturbé par les changements de modalités d'évaluation du DNB.

Le suivi des élèves post collège (filières et lycées d'affectation en 2nde, taux de réussite au Baccalauréat, etc.) est également envisagé.

 

Climat scolaire

Le taux d'absentéisme sera mesuré et suivi par niveau dans les deux établissements comme indicateur quantitatif du climat scolaire.

Pour la plupart, les autres indicateurs produits à ce jour dans les collèges (taux d'exclusion des cours ou du collège, nombre de rapports d'incidents ou de conseils de discipline) semblent peu pertinents dans le cadre du suivi du projet de secteur multi-collèges car dépendants des choix des équipes et des responsables d'établissements. Ils seront cependant utilisés comme mesure interne de l'évolution du climat dans chaque collège.

Le ressenti des élèves sera mesuré au travers d'une version allégée de l'enquête DIESE (Dispositif Informationnel sur les Environnements de Santé des Élèves - Assurance Maladie de Paris et Académie de Paris), proposée chaque fin d'année aux élèves.

En outre, l'enquête "climat scolaire" de l'équipe de J. GRENET sera proposée à un échantillon de la population des collèges.

 

Tour de table sur les options pour la deuxième phase de la mise en place de la montée alternée.

Rappel des options :

Dans les deux cas :

L’ensemble des élèves de 6ème (actuels CM2 des deux secteurs) sera scolarisé au collège Berlioz  pour l’année 2018/19.

L’ensemble des élèves de 5ème (actuels 6èmes) restera scolarisé au collège Coysevox pour l’année 2018/19.

 

L’option 1 :

Dès la rentrée 2018, l’ensemble des élèves de 4ème est scolarisé au collège Berlioz et l’ensemble des élèves de 3ème est scolarisé au collège Coysevox.

Cette option implique que les actuels 5èmes de Coysevox rejoignent le collège Berlioz pour y faire leur 4 èmes et que les actuels 4èmes de Berlioz rejoignent le collège Coysevox pour y faire leur 3 èmes .

En 2018/19 les collèges seraient donc peuplés de la manière suivante :

Au collège Berlioz : l’ensemble des élèves de 6ème et de 4ème

Au collège Coysevox : l’ensemble des élèves de 5ème et de 3ème

Cette option est principalement soutenue et défendue par la représentante des parents de l’école Vauvenargues, les représentants des professeurs et des parents du collège Berlioz.

 

L’option 2 :

Pas de mouvement d’élèves d’un collège vers l’autre à la rentrée 2018.

En 2018/19 les collèges seraient donc peuplés de la manière suivante :

Au collège Berlioz : l’ensemble des élèves de 6ème  ainsi que des 4èmes et des 3èmes  (non encore mixées) .

Au collège Coysevox : l’ensemble des élèves de 5ème  ainsi que des 4èmes et des 3èmes (non encore mixées) .

 

En revanche, le dernier mouvement de cohorte nécessaire pour que le dispositif de secteur bi-collège soit pleinement effectif devra se faire à la rentrée 2019 :

L’ensemble des élèves de 3ème sera alors scolarisé au collège Berlioz.

Cette option implique que les 4 èmes  (actuels 5èmes ) de Coysevox rejoignent alors le collège Berlioz pour y faire leur 3 èmes.

En 2019/20 les collèges seraient donc peuplés de la manière suivante :

Au collège Berlioz : L’ensemble des élèves de 5ème et l’ensemble des élèves de 3 ème.

Au collège Coysevox : L’ensemble des élèves de 6 ème et l’ensemble des élèves de 4 ème.

Cette option est principalement soutenue et défendue par les représentants des professeurs et des parents du collège Coysevox.

 

Brève synthèse des arguments présentés par les différents interlocuteurs.

 

Les partisans de l’option 1

Encouragés par le bilan positif présenté par Julien Grenet au Comité de suivi du 28 novembre dernier, les partisans de l’option 1 considèrent que pour atteindre le but recherché qui est d’obtenir dans l’un et l’autre collège une mixité à l’image de la composition sociale du secteur, il ne sert à rien d’attendre un an de plus (2019 cf option 2). Ils soulignent que l’option 1 permettra aux nouveaux élèves de 6 ème (actuels CM2) d’intégrer dès la rentrée 2018 un collège (Berlioz) à la population harmonieusement mixée. Perspective rassurante pour les parents qui, dans le cas contraire pourraient être tentés d’aller voir ailleurs. Ils soulignent en outre que cette option permettra également aux élèves de 4 èmes de l’un et l’autre collège de faire tous leur 3 ème à Coysevox dans des classes également socialement mixées.

 

Les Partisans de l’option 2

Les parents et les enseignants du collège Coysevox considèrent que le déménagement croisé des deux cohortes à la rentrée 2018 que nécessiterait l’option 1 (les 5 èmes de Coysevox vers Berlioz et les 4 èmes de Berlioz vers Coysevox) représenterait un stress “trop violent“ pour les élèves. Les professeurs de Coysevox considèrent qu’un changement de collège en 3 ème, avec une équipe ne connaissant les élèves que sur dossier, défavoriserait les élèves en difficulté venant de Berlioz, pour lesquels l'enjeu d'orientation est fort. Ils soulignent également que selon eux, l’option 1 risque d’être préjudiciable en terme de dotation horaire affectée à chaque collège par le rectorat. Si l’option 1 était choisie, les représentants des parents pensent que certaines familles pourraient décider de se tourner vers d’autres établissements, publics ou privé ou même de déménager. Ils sont donc partisans de temporiser.

 

La prochaine réunion du groupe de travail réduit aura lieu le 15 janvier au collège Berlioz.

 

Voici le compte rendu de M Destres, Dasen: Compte_rendu_du_comit__de_suivi_restreint_du_11_d_cembre