Chers parents,

Face à la situation sanitaire actuelle et au protocole mis en place depuis la rentrée de novembre,nous avons envoyé une lettre ce jour au rectorat, à la mairie de Paris et au député de la circonscription afin de les alerter sur le manque de moyen humain et financier.

La direction du collège et l'équipe pédagogique ont appliqué le protocole sanitaire en faisant un gros travail de préparation comme en juin et notre souhait est d'obtenir plus de moyens du rectorat et de la mairie  pour faire encore mieux.

N'hésitez pas à  nous contacter!

Bien cordialement

Vos représentants de parents élus

 

Madame, Monsieur,

Nous, Union des parents d’élèves du collège Berlioz, demandons à ce que la réalité de la situation des locaux et de la vie scolaire au collège Berlioz soit prise en compte pour préserver la santé des élèves, des professeurs et des personnels du collège.

En effet, les parents ont été informés du nouveau protocole mis en place, conformément à la demande du ministère avec entre autres :

-          les parents invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école et de ne pas les envoyer au collège en cas de fièvre (température supérieure ou égale à 38°c)

-          la continuité pédagogique assurée et coordonnée par le professeur principal, via PCN et Pronote en cas d’absence pour COVID des élèves

-          les enseignements autres que sciences, éducation musicale, art plastique et EPS se déroulent dorénavant dans la même salle pour une classe

-          Un plan de classe avec placement nominatif des élèves sera mis en place.

-          Limitation, autant que possible, du brassage des classes

-          Porte d’entrée du collège différenciée par niveau

-          La récréation du matin se fera en alternance(un jour sur deux) selon les niveaux.

-          Chaque enseignant ouvre les fenêtres en quittant la salle. L’enseignant suivant ferme les fenêtres en arrivant dans la salle.

-          4 services sont prévus (11h30/12h10/12h35 et 13h).

Et toujours obligatoire :

-          Port du masque  (sauf en EPS)

-          Lavage des mains à l’entrée au collège, à l’entrée en classe, en allant aux toilettes et au retour de la récréation.

Cependant, ce protocole, pas toujours intégralement appliqué, ne permet pas le respect de l’ensemble des gestes protecteurs et de distanciations physiques nécessaires pour assurer la sécurité sanitaire des élèves, des enseignants et des personnels de l’établissements et par  extension, la protection de leur famille. En effet,  le constat après cette semaine de rentrée montre :

- l’impossibilité d’une distanciation physique dans l’établissement : classes entières ne permettant pas une distance minimale d’1m entre les élèves, avec certaines salles particulièrement exiguës, étroitesse des couloirs qui favorise l’agglutinement des élèves, le brassage de ceux-ci en cours de langue et de sciences.

- des plans de classe qui change d’un cours sur l’autre, sans désinfection des équipements

- le maintien d’activités sportives avec contact (sports collectifs) ou échange de matériel afin de respecter le programme (rappelons que l’EPS se pratique sans masque)

- l’impossibilité d’un nettoyage efficace dans les salles spécialisées (Musique, Arts Plastiques, Sciences) malgré le dévouement du personnel d’entretien.

- la cohue et la proximité des élèves dans la file d’attente à la cantine, malgré l’instauration des services. Ce dispositif amène d’ailleurs un stress supplémentaire des élèves qui ont pour certains tout juste 10mn pour manger sans être en retard à leur cours de l’après-midi)

- le manque de personnel d’entretien et d’éducation (assistant-e-s d’éducation)  pour assurer les missions complémentaires exigées par le nouveau protocole

- le manque de personnel pour sécuriser les abords de l’établissement ainsi que les entrées et les sorties des élèves en faisant respecter les distanciations physiques.

- l’absence de concertation et de prise en compte de l’avis des équipes pédagogiques, de l’administration et des associations de parents d’élèves sur le terrain de la part du Ministère de l’Éducation Nationale.

 

Les premiers cas de contamination avec risque de fermeture de classe sont apparus à cette rentrée et nous voulons arrêter cette dynamique au plus vite.

 

Le protocole qui avait été utilisé lors de la reprise des cours début juin avait permis une rentrée sécurisée. Elle nécessite l’autorisation de faire une partie du travail demandé aux enfants à distance.

 

Aussi, nous demandons une concertation d’urgence pour la prise en compte de la situation du collège et l’adaptation de l’organisation ( ½ groupe, utilisation du site de Berlioz 2, travail en partie à distance…) pour ne pas continuer à mettre en danger les personnels, élèves et leur famille et empêcher la propagation du virus.

 

Nous demandons aux instances (Rectorat, mairie de Paris) de mettre en œuvre les moyens humains et financiers pour la mise en œuvre des protocoles sanitaires.

 

Les représentants des parents d’élèves élus au CA du collège BERLIOZ