Nous vous transmettons notre compte rendu du 2nd CA qui s’est tenu ce vendredi 27 novembre 2015.

Nous avons approuvé :

- l’ordre du jour ou la présentation du contrat tripartie d’objectifs a été à nouveau repoussée.

-le procès-verbal du précédent CA que vous pouvez consulter au collège.

-le projet de cordée de la réussite avec l’ISC.

Le bilan 2014/2015 de l’association sportive et activités 2015/2016 nous ont été présentés.

Chaque section a obtenu des résultats et la section football eu 4 jeunes officiels certifiés.

Faute de participants, la section boxe française n’est pas présente cette année.

Peu d’enfants de SEGPA sont inscrits, une communication renforcée sera instituée l’an prochain

Nous remercions les professeurs pour leur investissement et les élèves pour leurs réussites.

Présentation de la répartition de la subvention départementale de fonctionnement pour l’exercice 2016

Le budget prévisionnel pour l’année civile 2016 nous est présenté.

La dotation standard est de 160 K€, notre collège a une dotation inférieur (151 K€) car notre fonds de roulement est élevé.

Ce fonds de roulement est lié au fait que les années précédentes, la totalité du budget alloué n’a pas été utilisée. Certains budgets non utilisés restent dans le budget (ex le fond social des élèves) et les crédits sont diminués au fur et à mesure de leurs utilisations, d’autres vont dans le fond de roulement.

De ce fait, le collège a une dotation de fonctionnement par  élèves importantes et apparait dans les 10 premiers collèges parisiens en termes de budget.

22 % du budget est alloué aux activités pédagogiques et 78 % à l’administration et à la logistique.

Le gestionnaire, en poste depuis l’an dernier, nous présente un budget clair avec des dépenses importantes pour la mise aux normes de sécurité du collège (achat de joint de porte, téléalarme pour ascenseur du collège, boitier de désenfumage..), le montant de l’entretien maintenance est doublé par rapport à 2015.

Le fond de roulement va être utilisé cette année pour un montant prévisionnel de 27 K€.

Nous demandons quelles sont les conséquences lorsqu’un établissement n’a plus de fond de roulement.

Dans ce cas, une demande exceptionnelle est formulée auprès du département et les dépenses sont réduites.

La répartition de la subvention départementale 2016 est adoptée à l’unanimité.

Le gestionnaire est remercié pour sa présentation et la clarté des réponses apportées à nos interrogations.

Les questions diverses  des professeurs et de l’UPCB sont abordées, la FCPE n’ayant pas de questions.

Questions des professeurs :

1-Quand sera réparée la porte de la salle A34 ?Les élèves et le professeur qui ont cours dans cette salle sont obligés de rentrer par la salle A33, ce qui est très compliqué pour les deux classes et les deux professeurs

Un devis a été transmis à la DASCO qui n’a plus de budget pour l’année 2015.Un budget devrait être accordé en 2016. La réparation n’interviendra pas avant mars 2016.Ce problème provient des infiltrations du toit dont la réparation n’a pas encore était budgété par la DASCO.

Un professeur demande si le fond de roulement ne peut pas être utilisé pour la réparation. Il est répondu qu’elles ne peuvent être effectuées en interne.

Nous allons écrire à la DASCO afin que les travaux soient enfin pris en compte, ils avaient été évoqués lors des réunions d’avril 2015.

2-Pourquoi ne pas mettre en place une entrée alternée des élèves pour désengorger les couloirs et la cour de récréation ?

Madame CORTES n’est pas opposée à la mise en place de ce système.

Elle précise qu’il s’agit d’une organisation lourde (organisation de l’emploi du temps) qui peut être compliquée avec la mise en place de la réforme du collège en 2016.

Le sujet sera à nouveau abordé lors du CA de juin 2016.

3-Qu’en est-il de l’enquête et des commandes de matériel et de mobilier  tice de l’an dernier ?

La réponse a été apportée lors de la présentation du budget, la dépense est provisionnée.

4-Quelles sont les réponses apportées par la communauté éducative et principalement la direction face aux actes de violence qui se multiplient vis-à-vis des élèves et des adultes, sachant que de la promptitude de la réaction dépend l’efficacité de la réponse ?

Madame CORTES ne comprend pas la deuxième partie de la question. Elle rappelle que la réponse à la violence ne peut se faire qu’en équipe. La seule habilitation est de prononcer des sanctions et convoquer les conseils de discipline.

Les actes de violence de se multiplient pas, les statistiques le prouvent. Nous demandons quelles sont les statistiques ? Il nous est répondu qu’elles sont interne à l’équipe et qu’en tant que parents nous n’auront accès qu’au nombre de conseil de discipline.

Ils ont statistiquement diminué par rapport à 2015. La présence physique des professeurs fait beaucoup.

Le CPE indique qu’à partir du moment où ils ont l’information, le problème est traité.

Les collégiens doivent avoir confiance en l’équipe éducative afin de remonter les problèmes.

 A la SEGPA, l’ambiance est plus calme car l’espace de la cour est plus grand.

Nos questions :

1-Point sur la réforme du collège

Du fait de l’actualité, le temps de concertation prévu a été reporté. Aucune avancée sur ce point. Nous ferons un point lors du prochain CA.

2-Lors du précèdent CA, un rapprochement devait être effectué entre la liste de la cantine et les élèves qui  bénéficient de casier. De nouvelles attributions sont-elles été effectuées ?

Très peu de nouvelles attributions ont été effectuées, peu de marges disponibles. Des élèves utilisent des casiers communs sans cadenas.

3-Nous demandons  un premier retour sur l’envoi de SMS (absentéisme...)

Le système n’est pas encore en place du fait de la vérification des numéros des parents. Il devrait être en place en décembre.

4-Jeux dangereux dans la cour : où en est-on ? De nouveaux jeux sont-ils apparus ? Les élèves médiateurs et AED référents sont-ils en place ?

Les élèves perturbateurs ont été identifiés. Le CPE a bon espoir d’un retour à plus de calme.

Il est à noter que la majorité des cours se déroulent dans le calme.

Le préalable à la mise en place des élèves médiateurs est la formation initiale du personnel qui ensuite formera les élèves.

Les formations sont en cours. Les premiers tests auront lieu d’ici la fin de l’année.

Les AED référents sont en place depuis le début de la semaine. Ils vont suivre l’absentéisme par classe et appeler les familles pour les informer.

5-intrusion dans le collège : des enfants non scolarisés dans l’établissement s’introduiraient. Quelles solutions peuvent être apportées ?

A ce jour, une seule personne s’est introduite dans le collège. Le CPE l’a reconduit à l’extérieur. Ce cas n’avait pas été remonté à Mme CORTES.

6-Nous demandons à ce que les coordonnées des parents délégués soient inscrites à l’emplacement prévu dans le carnet de correspondance.

Madame CORTES précise que cette tâche incombe aux élèves qui doivent remplir à cet emplacement les noms des intervenants (assistante sociale, infirmière, parents délégués…).Il est précisé que pour les 6ème, les professeurs principaux le font.

La liste des parents délègues va être transmise aux professeurs principaux. Elle sera également affichée dans les panneaux sans les coordonnées téléphoniques mais avec les mails des deux associations.

7-Sécurité devant l’établissement, si Mme TRAJEAN est présente, quelles sont les solutions apportées par la mairie ?

En l’absence de Mme TRAJEAN, le sujet ne peut être évoqué mais nous informons le CA que dans le cadre des budgets participatifs, un projet est en cours d’élaboration par les acteurs de la rue (crèche collective…).Nous ne manquerons pas de nous y associer et d’en informer le CA.

8-Vote de la répartition du budget, serait-il possible pour une meilleure lisibilité du document que les ouvertures de recette et de prévision de recette soient sur la même ligne (ex CUI) ?

Le logiciel ne permet pas de répondre favorablement à notre requête.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information.

Vos parents élus de l’UPCB .